Vous êtes ici

Les actualités

Minco _ logement passif _ clisson _ brenus _ menuiserie mixte

Le passif, la chaleur au sein de son habitat

Aujourd’hui, les architectes se passionnent pour ce nouveau type d’habitation. Pourtant peu connue par le particulier, la maison passive est une véritable source de bénéfices et d’avantages. Faisons le point sur cette maison de demain.

 

Ce qu’il faut savoir sur la maison passive

Le principe de la maison passive est assez simple : elle doit être économe en énergie. Cette économie concerne la consommation d’électricité pour le chauffage mais également pour les appareils utilisés au quotidien. On dit, qu’en moyenne, une maison passive consomme environ 4 fois moins qu’une maison standard.

Ces performances exceptionnelles sont expliquées par différents aspects :

  • Les composants constituant la maison sont choisis avec attention : VMC double flux pour garder la chaleur, des fenêtres passives, …

  • Une strate d’isolation plus importante pour éviter les déperditions de chaleur

  • Une conception totalement optimisée : la maison doit être exposée plein sud pour capter un maximum de luminosité et d’apports solaires, avec peu d’ouvertures face nord pour éviter les pertes de chaleur, …

 

Chaleureusement bénéfique

L’un des plus gros avantage concerne la consommation énergétique annuelle. Pour une maison passive, on enregistre une moyenne de 200€ par an, contre plus de 700€ pour une maison lambda, soit un delta de 500€. La maison passive peut prétendre à de tels résultats grâce à l’apport solaire de ses ouvertures plein sud mais également au phénomène d’inertie. C’est-à-dire que la moindre présence humaine ou appareil électro-ménager, comme le four, le grille pain ou la plaque à induction, est source de chaleur pour l’habitat. Par exemple, il suffit d’allumer le four 1 heure pour faire grimper la température de quelques degrés.

L’écoconception, l’isolation thermique renforcée et la VMC double flux permettent de créer un environnement chaud, sain et homogène. Qui n’a jamais senti un courant froid en s’approchant d’une fenêtre ou d’un coulissant ? L’objectif de la maison passive est d’en optimiser la totalité des composants pour en faire un cocon de bien-être confortable pour ses habitants.

 

Parlons chiffre

Une maison passive coûte environ 170 000€ pour 100m², contre 130 000€ pour un logement RT 2012. Ce prix s’explique par la qualité des matériaux utilisés, aussi bien pour la construire que pour l’équiper, mais aussi le renforcement de l’isolation thermique et acoustique.

Pourquoi construire en passif ? Parce qu’une maison passive aura toujours plus de valeur à la revente qu’une maison en RT 2012. Le second argument reste les économies énergétiques et d’entretien.

 

Minco et l’habitat passif

Minco place l’environnement au cœur de ses priorités. Chaque produit est étudié et conçu pour être 100% démontables et 100% recyclable. De plus, la totalité de ses portes et fenêtres sont certifiées iso 14 001, un label assurant un plus grand respect de l’environnement et de ses impacts.

Avec la gamme Lumia et Brenus, Minco s’affirme en proposant des fenêtres passives. Avec des performances de respectivement 0.68W/m².K et 0.63W/m².K, elles sont toutes deux certifiées « phA » par la Passive House Institute. Cette qualification signifie que ces deux gammes de fenêtres bois alu ont la plus haute classe d’efficience qu’un « composant passif certifié » puisse obtenir.

 

 

Cette maison éco-conçue doit être entièrement construite et aménagée avec des composants thermiques performants et des menuiseries haut de gamme à la hauteur de vos attentes. En effet, d’après une étude de Qualitel, les français recensent 5 plaies concernant leur logement.

Avec ce type de construction, assurez-vous confort et pleine satisfaction.

 

 

Venez découvrir ces deux gammes :

La gamme Brénus

La gamme Lumia