Partager

Histoire du Comté : origines et patrimoine

Appellation « Comté »

Les premières traces écrites attestant d’une production de fromage dans le Jura datent de 1264. Le terme de « fructeries » décrit des productions fromagères à Déservillers et Levier, toutes deux situées à une trentaine de kilomètres de Pontarlier, dans le Doubs.

Le terme de Comté apparait bien plus tard, autour de 1880, avec l’appellation « Gruyère de Comté ». Le Comté identifie clairement sa provenance régionale. On dénombre alors près de 1800 fruitières… qui tomberont à 500 fruitières après la crise agricole et industrielle de début 1900.

Après la guerre, en 1958, la création de l’AOC Comté marque une étape importante de l’histoire du Comté. Il devient AOP (appellation d’origine contrôlée) en 1996. Aujourd’hui, on dénombre environ 140 fromageries.

 

La fruitière du Comté

Une meule de Comté représente environ 45 kilos, une très grande quantité de lait est nécessaire pour sa production. Les producteurs de lait se sont réunis pour produire ce fromage et c’est ainsi que sont nées les « fruitières ».

 

Un Musée du Comté au cœur du Jura

Plus de deux ans après le début des travaux, la Maison du Comté a ouvert ses portes au printemps 2021. Si un petit musée de 200m2 racontait la filière Comté autrefois, ce sont désormais 3000m2 qui vous plongent dans l’univers du fromage jurassien dont 1500m2 d’exposition.

Les premières réflexions ont débuté en janvier 2012, mais la pose de la première pierre a eu lieu à l’automne 2018. L’ouverture au grand public fut célébrée le 19 mai 2021.

La Maison du Comté se trouve à Poligny (39) à 30km de Lons le Saunier.

maison-du-comte-jura

Aujourd’hui, la filière Comté regroupe 2400 fermes, 140 fromageries et une quinzaine de maisons d’affinage spécialisée avec une production annuelle de 68000 tonnes de Comté.

Voyage sensoriel immersif en 3 univers

En titillant délicieusement les cinq sens, la Maison du Comté propose une expérience unique à partager en famille.

La scénographie est composée de trois univers : la ferme et le producteur de lait, la fruitière et le fromager, la cave et le maître affineur. Plongez dans l’expérience immersive : sentir l’odeur du foin à l’étable, admirer les prairies fleuries… Tous les moyens sont mis en œuvre pour vous séduire : films poétiques, vidéos confidences, jeux sensoriels, maquettes, nouvelles technologies, manipulations etc.

Mais le voyage au cœur du Comté ne serait pas complet sans une dégustation ! La dernière étape de la visite a lieu dans une grande salle vitrée avec vue sur le parc arboré. Un guide animateur accompagne ce moment privilégié pour s’initier aux arômes et textures du Comté.

maison-du-comte-jura

 

Architecture durable en structure bois

Utilisation de ressources locales

Les 3000m2 de bâtiments sont en ossature bois : 400m3 de bois du Jura, scié et transformé localement. Trente kilomètres de lattes d’épicéa servent de charpente au 3 bâtiments.

Nous y retrouvons également 38 tonnes de zinc en bardage et couverture, un système de chauffage par géothermie allant à 100 mètres de profondeur, des menuiseries en triple vitrage ainsi que des éclairages leds. L’ensemble surplombe un parc paysager de 2500m2.

 

Au total, ce sont 23 entreprises qui ont œuvré dans l’écoconstruction de cet édifice.

maison-du-comte-jura

Les bâtiments revisitent les traditionnelles fermes du Haut-Doubs et du Haut-Jura pour faire honneur aux producteurs de lait, fromagers et affineurs présents dans le massif depuis 700 ans.

Découvrez ci-dessous la vidéo de chantier pour la Maison du Comté : 4 minutes qui retracent 2 ans de travaux. Prises de vue et montage de Jura Drone

https://www.youtube.com/watch?v=s26MNrHx5BM

 

Qu’est-ce que l’éco construction ?

L’éco-construction ou construction durable consiste à réaliser un bâtiment tout en respectant la nature et en polluant le moins possible : un environnement plus sain et des économies d’énergies.

Cela passe par le choix des matériaux bien sûr : on privilégie le bois biosourcé ; mais également par la conception du bâtiment : menuiseries performantes, système de récupération d’eau, utilisation de l’énergie solaire, isolation renforcée, éclairage adapté…

Eco construire s’inscrite dans une logique de « mieux » construire et limite les émissions de gaz à effet de serre.