Partager

La filière du roseau en France

Le roseau est cultivé sur près de 54.000 hectares en France. Il se récolte annuellement après une croissance ne nécessitant aucun traitement et ne produit aucun déchet de production.

 

Le roseau pousse dans des zones humides de réserves naturelles. Il existe plusieurs règles à respecter pour moissonner les roseaux sans dégrader ces milieu : faire baisser le niveau d’eau de l’étang ou attendre que le sol soit gelé etc.

 

Les roseaux sont cultivés partout en France avec une concentration plus importante en Camargue qui commercialise 2000 hectares coupés chaque année. Cette récolte sert à la fabrication de paillasson, brise-vue, brise-vent, tonnelle, pergola… le roseau est également utilisé pour la confection des toits de chaume.

 

Une véritable filière est en place en Camargue contrairement à d’autres régions comme la Bretagne et la Normandie où tout est en train de se construire. Il faut l’engagement de plusieurs acteurs pour créer une chaîne efficace qui permet la culture du roseau sans détériorer les milieux naturels protégés.

 

roseau matériau de construction biosourcé

 

L’exploitation du roseau

Le roseau est une plante qui est coupée chaque année en période hivernale entre décembre et février. Ainsi, la culture du roseau ne perturbe pas du tout le cycle de la plante.

La coupe a lieu lorsque les tiges sont bien sèches. Un véritable avantage pour cette plante déjà prête à l’utilisation dès sa récolte ! Exit l’étape du séchage.

 

Les roseaux poussent vite avec un renouvellement annuel. Ils ne nécessitent aucun intrant chimique pour leur production. Il a une capacité de régénération très rapide : il lui suffit d’un an pour que ça repousse soit exploitable. Un cycle bien plus rapide que le bois !

 

Le roseau : idéal pour l’isolation

Le roseau est une plante qui pousse dans l’eau : elle n’absorbe pas l’eau et est très résistante à l’humidité. Les panneaux isolants fabriqués avec du roseau sont très perspirants.

Le roseau permet de travailler directement sur le mur, sans le pare-vapeur et sans le pare-pluie, contrairement à la laine de verre par exemple qui s’imbiberais d’eau immédiatement.

 

Le roseau est un très bon isolant et revêtement extérieur. Soit en utilisant les tiges entières soit avec du roseau broyé.

 

roseau matériau de construction biosourcé

 

La construction en roseau

Dans plusieurs régions du monde – notamment les zones humides, le roseau est considéré comme matériau de construction depuis des millénaires :

  • En France dans les Bouches du Rhônes et dans les Pyrénées Orientales, on peut trouver des cabanes en roseau appartenant aux pêcheurs locaux.
  • En France également, on observe les traditionnels toits de chaume réalisé avec des tiges de roseaux.
  • En Bolivie, sur la cordillère des Andes on dénombre de nombreuses maisons flottantes sur les rives du lac Titicaca.

 

La filière roseau en France

Les parcs naturels des Vosges du Nord et de Brière se sont associés afin de promouvoir les potentiels de cette ressource naturelle.

Leur brochure est consultable gratuitement ici : https://www.calameo.com/read/006703501a7c66f90ee64

On y retrouve notamment cette infographie mettant en avant le stockage carbone des différents écosystèmes. Les marais et les roseaux possèdent ainsi la plus grande quantité de carbone stocké devant les prairies et les forêts.

roseau matériau de construction biosourcé - stockage carbone